Mauvaise alimentation, changer ses habitudes alimentaires

On le sait, il est important d’avoir une alimentation saine et équilibrée. On parle beaucoup de la “bonne” alimentation, mais peut-être ne parlons-nous pas assez de la “mauvaise” alimentation.

  • Quels sont les risques ?
  • Comment la reconnaître ?
  • Est-ce vraiment important ou s’agit-il d’un argument marketing ?

Je vous dis tout ce qu’il faut savoir dans cet article.

Comment définir une mauvaise alimentation ?

On parle de mauvaise alimentation lorsque l’on apporte à notre corps des quantités excessives de sucres, d’acides gras saturés, de graisses ou encore de sel. 

Les sucres, ce sont ceux que vous retrouvez dans les boissons gazeuses, les friandises ou encore les gâteaux. Mais aussi les sucres cachés dans les pains industriels, certaines soupes du commerce, des conserves… D’ailleurs, si vous décidez d’arrêter le sucre, ou d’en consommer moins, allez-y par palier. Votre corps et votre mental doivent avoir le temps de s’habituer sans se stresser.

Les acides gras saturés, c’est ce qui sature la malbouffe et bon nombre de menus dans la restauration rapide. Vous pouvez les retrouver essentiellement dans les produits d’origine animale (fromage, viande, crème fraîche…).

Vous vous en doutez, aucun de ces aliments ne participe à l’entretien de votre bonne santé ! Une mauvaise alimentation se caractérise aussi par l’absence de certains aliments dans votre alimentation. Je pense par exemple aux fruits et aux légumes frais. En revanche, il y a une trop forte consommation de féculents et de sucres lents. Eux, vous les retrouvez principalement dans les pâtes et dans le pain. 

Le lien entre mauvaise alimentation et malnutrition

Mauvaise alimentation et mauvaise nutrition sont souvent associées.

  • On parle de malnutrition quand notre organisme vient à manquer de nutriments et qu’il a du mal à fonctionner normalement. C’est donc le résultat d’une alimentation déséquilibrée.
  • À long terme, une mauvaise alimentation peut déboucher sur des maladies, l’obésité, l’émaciation et le retard de croissance (notamment chez l’enfant)…

Aujourd’hui, de nombreux pays dans le monde souffrent à la fois de sous-nutrition et de surnutrition. C’est le cas lorsque les individus ne peuvent / savent / veulent pas manger sainement, qu’il y a une prise de poids préjudiciable avec en parallèle, des problèmes de santé liés à cette mauvaise alimentation.

Si notre consommation quotidienne d’aliments ne nous apporte pas les nutriments dont notre corps a besoin, on souffre alors de malnutrition.

Quels sont les risques d’une mauvaise alimentation ?

Une mauvaise alimentation a forcément des conséquences sur la santé. Voyons lesquelles pour mieux comprendre pourquoi il est si important de bien choisir les produits qu’on mange.

Les risques d’une mauvaise alimentation sont les suivants : 

  • L’apparition du diabète de type 2 ;
  • Les maladies cardiovasculaires (des dépôts graisseux se forment dans les artères et en réduisent diamètre, il y a donc moins de sang envoyé vers le cœur, et la pression au sein des organes augmente) ;
  • Les cancers : riches en conservateurs, en additifs et en acides gras saturés,  les produits transformés nuisent à votre santé.
  • Les maladies neuro dégénératives comme la maladie d’Alzheimer semblent également être liées à au sucre (on commence à parler de diabète de type 3).

En conséquence, la santé et l’alimentation sont étroitement liées. Et il n’est jamais trop tard pour faire un rééquilibrage alimentaire si vous pensez que votre alimentation ne vous rend pas service.

Découvrez le Rééquilibrage Alimentaire

Améliorer votre alimentation et changez vos habitudes alimentaires grâce à notre guide sur le rééquilibrage !

Obésité et surpoids 

L’obésité concerne 9 personnes sur 100 en France. Même les enfants peuvent se retrouver en surpoids. L’obésité peut à son tour engendrer des apnées du sommeil, du diabète et une hypertension. Elle est aussi l’un des principaux facteurs de risque de maladies non-transmissibles (le diabète de type 2 est l’une d’entre elles). 

Si votre petit point faible à vous, ce sont les grignotages, essayez de vous tourner vers les aliments à faible indice glycémique.

Vieillissement plus rapide 

Si on entend souvent parler du surpoids et des maladies liées à une mauvaise alimentation, on sait moins qu’une consommation excessive de produits qui n’apportent rien à notre corps joue sur son vieillissement.  L’effet du sucre sur la peau, et notamment celle du visage, a déjà été prouvé maintes fois.

Les rides apparaissent de manière prématurée et la peau a tendance à devenir terne. Les dents sont plus fragiles et sont parfois victimes de déchaussement. Les cheveux tombent et des boutons apparaissent sur la peau. 

Mental plus faible 

Consommer des produits qui ont un très faible apport nutritif et qui ne comblent pas les besoins entraîne inévitablement une fatigue. Cette fatigue provient d’une baisse d’énergie qui elle-même provient d’une alimentation carencée. Les deux s’alimentent (sans vouloir faire de mauvais jeu de mots) et donnent naissance à un cercle vicieux.

Pour vous en sortir, je vous conseille vivement de délaisser les aliments transformés et de (re) goûter au bonheur des produits alimentaires riches en vitamines et autres bienfaits !

Douleurs et sentiment de mal être 

L’obésité n’est pas seulement un problème d’apparence ou de chiffre sur la balance. Cet état entraîne des douleurs au quotidien. Par exemple, le poids d’une personne se répercute automatiquement sur son dos et sa colonne vertébrale. De plus, l’intestin est régulièrement douloureux.

Résultat ? On ne se sent pas bien dans sa peau, mais comme on ne se sent pas bien, on ne trouve pas la force de faire bouger les choses, de manger mieux, de pratiquer une activité sportive… Et là aussi, on constate souvent un phénomène de cercle vicieux.

Comment passer d’une mauvaise alimentation à une alimentation saine ?

Vous voulez prendre soin de votre santé, améliorer votre espérance de vie et tout simplement mieux manger ? Voici comment vous y prendre.

Changer ses habitudes alimentaires

Je vous conseille d’y aller en douceur. Ne changez pas d’alimentation complètement du jour au lendemain, cela risque de vous frustrer et de contrarier votre corps.

Commencez par ajouter des fruits et des légumes à vos menus. Concentrez-vous ensuite sur les portions alimentaires que vous vous accordez. Changez peu à peu les produits transformés par des produits naturels et de qualité. Oui, vous l’avez probablement reconnu, il s’agit bien du rééquilibrage alimentaire dont on a déjà parlé plus haut.

Prendre du plaisir à manger et cuisiner

Si vous avez l’habitude de faire autre chose lorsque vous mangez, essayez de vous concentrer sur votre assiette.

L’idée, c’est de prendre conscience du moment et de retrouver du plaisir en mangeant.

Pour la préparation à proprement parler de vos aliments, ajoutez moins de sucre qu’à vos habitudes. En revanche, si vous aimez ça (et aussi pour tester de nouvelles choses), ajoutez plus d’épices. Cela rehaussera le goût des aliments que vous avez l’habitude de manger, et vous les découvrirez sous un autre jour. Et cela fera beaucoup de bien à votre santé.

Autre bonne astuce : faire moins de fritures et cuisiner plus avec l’huile d’olive. Je vous le promets, votre palais vous remerciera ! Et vous pourrez constater par vous-même qu’il n’y a pas que les aliments qui font grossir qui ont bon goût !

Trouver une activité sportive plaisir 

Pour limiter le risque de blessure et vous mettre doucement au sport, vous pouvez commencer par la marche. Lorsque vous aurez pris l’habitude de pratiquer une activité sportive, que vous prendrez plaisir à fournir un effort et surtout, que vous constaterez les premiers effets de la marche sur votre surpoids et sur votre santé en général, vous pourrez passer tranquillement à d’autres sports.

N’oubliez pas une donnée importante : vous devez vous faire plaisir ! Il y aura encore plus de bienfaits, et vous vous montrerez plus assidu.

Quels résultats en changeant sa mauvaise alimentation ?

En tournant le dos progressivement à la fake food et à tout ce qui n’apporte rien de bon à votre organisme, vous verrez des choses changer, et en éprouverez d’autres sur le long terme.

Les maladies déjà abordées dans cet article ont moins de chance de se développer si vous mangez mieux. Des liens directs ont en effet pu être établis entre les maladies nutritionnelles et certains cancers (cancer de l’œsophage , de la trachée, des bronches, des poumons…). C’est ça de plus pour tenter d’augmenter votre espérance de vie !

Moins de risques de développer certaines maladies

Les maladies déjà abordées dans cet article ont moins de chance de se développer si vous mangez mieux. Des liens directs ont en effet pu être établis entre les maladies nutritionnelles et certains cancers (cancer de l’œsophage , de la trachée, des bronches, des poumons…). C’est ça de plus pour tenter d’augmenter votre espérance de vie.

Vous préservez vos intestins

Les fruits et les légumes ont un effet probiotique : ils aident au développement des bactéries intestinales indispensables au bon fonctionnement de cet organe, du côlon et de manière plus générale, à une bonne santé. 

Vous avez un meilleur sommeil

Quand on souffre d’obésité, on respire moins bien la nuit. Par ailleurs, apporter à son corps les nutriments dont il a besoin permet d’avoir un sommeil plus réparateur

Vous êtes de meilleure humeur

Plusieurs études sérieuses ont montré qu’il existait un lien entre les aliments transformés et contenant beaucoup de glucides et une probabilité plus élevée de souffrir d’états dépressifs et de troubles anxieux. En adoptant une alimentation plus saine, vous augmentez vos chances d’être de bonne humeur.

Vous avez une meilleure mémoire

En mangeant plus sainement, vous vous prémunissez du déclin cognitif. Des études ont prouvé qu’une mauvaise alimentation pouvait provoquer des dégâts au niveau cérébral. En mangeant au mieux, vous augmentez la longévité de votre cerveau et le bon fonctionnement de votre mémoire.

Consommez plus d’omégas 3 et 6 et vous devriez constater que vous apprenez les choses plus vite et les retenez plus longtemps et plus rapidement.

Vous augmentez votre espérance de vie

Des chercheurs ont mis au point un algorithme qui a montré qu’en ayant une alimentation saine et équilibrée, il était possible de gagner jusqu’à 13,9 années de vie pour un homme, et 10,6 pour une femme. 

Alors c’est vrai, il existe une certaine marge d’erreur. En revanche, n’ayez aucun doute sur le fait que manger plus de fruits, plus de légumes et moins de produits transformés (par exemple), votre espérance de vie augmente.

Alors, motivé pour changer d’alimentation ?

Nos programmes nutrition pour mieux manger !

Plusieurs signes peuvent vous indiquer que vous avez une mauvaise alimentation : vos dents vous font mal et vos gencives se mettent à saigner, vous commencez à perdre vos cheveux ou bien ils sont abîmés, votre peau est terne et vous souffrez d’éruptions cutanées, des rides apparaissent, vous souffrez de troubles gastro-intestinaux, vous ressentez une fatigue inhabituelle ou vous prenez ou perdez du poids sans pouvoir expliquer pourquoi. 

Oui, mal manger fatigue. Une mauvaise alimentation n’apporte pas à votre corps ce dont il a besoin pour faire son plein d’énergie. Au lieu d’être boosté par vos repas, il accumule de la fatigue peu à peu.

Une bonne alimentation permet de préserver votre santé, tant mentale que physique. Vous vous prémunissez de certaines maladies et augmentez votre espérance de vie. En bref, bien manger est important pour vivre plus longtemps, en meilleure santé et plus heureux !

Leave a Reply

widget blog banner programme perte de poids wellso
Wellso