Yoga et stretching

Le yoga et le stretching reposent tous les deux sur des principes de bien-être et de reconnexion à son corps. Les techniques peuvent se ressembler. Les exercices ont, entre autres, un objectif d’assouplissement des muscles et des articulations.

  • Sont-ils pour autant totalement similaires ?
  • Peut-on les combiner et si oui, est-ce réellement pertinent dans un plan d’entraînement ?
  • Sont-ils adaptés à toutes sortes d’objectifs ?

Je vous révèle tous les secrets de ces deux pratiques, et croyez-moi, vous pourriez être étonné.

Les différences entre le yoga et le stretching

Peut-être que ce n’est pas évident pour tout le monde, mais le stretching et le yoga sont belles et bien deux pratiques différentes. Leurs actions et leurs bienfaits se rapprochent tout en se complétant parfaitement.

Le stretching

Très peu de gens sont convaincus par les bienfaits du stretching, pourtant, ils sont nombreux. Que vous soyez un grand sportif ou que vous vouliez simplement vous remettre en forme, le stretching est une activité indispensable pour un corps en bonne santé. Alors on arrête de le négliger et on s’étire !

Un petit rappel pour celles et ceux qui sous-estiment encore le pouvoir des étirements. Le stretching est une méthode qui permet d’assouplir les articulations et de détendre les muscles.

Bien sûr, cela agit sur la souplesse globale du corps, mais ça permet surtout de réduire les douleurs et le risque de blessures dû à une activité physique plus intensive. Vous protégez alors votre corps tout en libérant les tensions pour une meilleure posture et des muscles plus détendus.

Un bien-être physique, mais aussi mental, qui vous permettra de vous recentrer sur votre corps et vos sensations pour faire une pause dans un quotidien à 100 à l’heure.

Le yoga

Le yoga a connu un grand engouement il y a quelques années avant de tomber aujourd’hui dans la catégorie que j’appelle des “effets de mode”. Pourtant, c’est un réel mode de vie qui existe depuis un très grand nombre d’années.

Ses bienfaits sur le corps et l’esprit ne sont plus à prouver.

Là où le yoga et le stretching se rejoignent, c’est sur la notion de détente et d’assouplissement des tissus musculaires. La différence principale entre les deux pratiques, va plutôt se tourner vers l’intensité.

Le yoga est une activité un peu plus poussée, qui possède sa propre philosophie et demande plus de concentration et d’effort. Quand on fait du yoga, quatre principes sont fondamentaux :

  • La posture ;
  • La respiration ;
  • La concentration ;
  • La méditation.

Ces quatre éléments permettent de reconnecter et de créer une réelle cohésion entre le corps et l’esprit. On se transforme en profondeur pour atteindre un certain équilibre. Alors forcément, même si le stretching ne doit pas être pris à la légère, le yoga va demander bien plus d’effort au corps.

C’est pour ça qu’il faut prendre conscience de son niveau avant de commencer et surtout se faire accompagner dans les premiers temps pour bien exécuter les postures. Elles peuvent devenir complètement contre-productives à partir du moment où elles ne sont pas réalisées correctement.

Ces deux activités forment un excellent combo, surtout quand on veut privilégier un sport doux suite à une blessure ou à une remise en forme.

Ces méthodes sont d’ailleurs beaucoup utilisées pour réduire certaines douleurs chroniques, comme les très célèbres douleurs du dos.

Comparaison entre les deux pratiques

yoga stretching comparaison differences

Vous l’aurez donc compris, le stretching et le yoga ont autant de similitudes que de différences. Pour rendre les choses un peu plus claires, on peut dresser le tableau suivant :

ComparaisonStretchingYoga
Bienfaits– Améliore la souplesse des muscles et des articulations (plus de mobilité, plus de confort dans les mouvements)

– Améliore la posture

– Diminue les courbatures (détend et relâche les tensions musculaires)

– Réduit le risque de blessures (augmente la résistance aux chocs)

– Augmente les performances sportives
– Redonne du tonus aux muscles

– Améliore la souplesse

– Participe à la perte de poids

– Réduit certaines douleurs chroniques (dos, cou…)

– Augmente l’équilibre général du corps

– Évacue le stress

– Favorise l’humeur et le bien-être

– Augmente les capacités pulmonaires

– Améliore la qualité du sommeil
Avantages– Ne nécessite que peu de matériels (tapis de sol et bouteille d’eau)

– Peut être réalisé quel que soit le moment de la journée

– Peut être pratiqué seul(e)
– Ne nécessite que peu de matériels (tapis de sol et bouteille d’eau)

– Pratique sportive très complète

– Se décline dans une multitude de variantes
Inconvénients– Ne représente pas une grande dépense énergétique

– Peut être à l’origine de blessures si l’on force trop
– Demande un suivi dans les premiers temps de la discipline

– Peut être à l’origine de blessure si les postures ne sont pas bien exécutées

– Demande une grande concentration

Avec ça, on comprend très vite l’alchimie entre les deux pratiques qui se complètent assez bien.

Pourquoi allier le yoga avec le stretching ?

La réponse est toute simple : pour profiter des bienfaits des deux activités. On l’a vu, le yoga et le stretching sont deux sports bien distincts qui possèdent chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Selon vos objectifs, vous pourrez davantage vous tourner vers l’une ou l’autre de ces activités. Bien sûr, le mieux reste de pratiquer le combo gagnant : stretching et yoga.

Pratiquer les deux exercices n’est pas du tout incohérent, quel que soit votre niveau. Imaginons que vous souhaitez vous mettre au yoga. Pratiquer quelques séances de stretching en plus vous permettra de gagner plus rapidement en souplesse.

Vous pourrez alors tenter d’autres postures et vous épanouir pleinement dans ce sport. Aussi, le yoga est un sport assez intensif qui demande un bon tonus musculaire. Avec un peu de stretching en complément, vous aidez votre corps à mieux récupérer et surtout à prévenir des blessures.

Choisir stretching ou yoga en fonction de ses objectifs

choisir entre stretching yoga

Avant de vous lancer à corps perdu dans une activité sportive, il faut vous demander quelle est la raison principale qui vous a poussé à commencer. Celle qui vous a fait vous dire : il faut que je commence le sport.

En sachant ça, vous comprendrez mieux vos besoins et vous arriverez beaucoup plus facilement à vous orienter vers une pratique adaptée à vos attentes.

Se muscler

Dans le combat stretching vs yoga, c’est sans aucun doute le yoga qui muscle le plus. Il ne développe pas le volume musculaire, mais gaine et tonifie en profondeur pour une apparence généralement plus ferme.

Selon votre niveau, vous pourrez voir apparaître de très jolis résultats sur l’ensemble du corps.

S’assouplir

Si vous avez un réel besoin d’assouplir vos muscles et vos articulations, le stretching reste la meilleure activité. Ce n’est pas étonnant puisque c’est l’essence même des étirements.

Il existe un grand nombre d’exercices pour assouplir vos muscles et même de très bons étirements pour le dos si jamais vous souffrez de douleurs chroniques.

Se vider la tête

Le sport est un excellent moyen de se vider l’esprit et de sortir d’un quotidien très rythmé. Si vous ressentez un réel besoin de reconnexion avec vous-même, peut-être que le yoga sera plus adapté. Il amène une véritable philosophie de vie et vous permet de vous recentrer sur vous-même et sur votre corps.

Cela dit, vous pouvez tout à fait évacuer vos tensions avec une petite séance de stretching. Mettez une musique douce et soyez à l’écoute de vos sensations. Détente garantie !

Perdre du poids

Perdre du poids est un tout, mais ça nécessite une certaine dépense énergétique. Quand on compare yoga et stretching, il n’y a pas photo, c’est le yoga qui gagne. Ça a beau être un sport doux, il reste très intense et physique.

Alors non, vous n’allez pas sauter partout et transpirer à grosses gouttes, mais croyez-moi, après une bonne séance de yoga vous ressentirez les efforts accomplis.

Nos programmes de sport pour vos objectifs

Il n’y a pas vraiment une activité meilleure que l’autre. Ça va beaucoup dépendre de vos objectifs et de vos envies. Cela dit, le yoga reste l’activité la plus complète mêlant à la fois dépense physique et bien-être mental.

Le stretching sans hésiter. Les étirements sont accessibles à tous et à tout moment. Pas besoin de condition physique particulière ou de matériel onéreux, juste une bonne écoute de son corps et de ses sensations. Le yoga est plus compliqué à appréhender et demande souvent un bon accompagnement, surtout quand on est débutant.

Leave a Reply

widget blog banner programme perte de poids wellso
Wellso